Recherche







Rechercher
Recherche par référence
Référence :
Cherche.Ref
 

DECOUVREZ LES MANDATS DH-IMMOBILIER

Mandat Accord ou mandat Confiance

Durée irrévocable du mandat : 3 mois
Durée maximale : 15 mois
Délais de dénonciation : 15 jours
Délais durant lequel le vendeur ne peut pas vendre son bien à un client lui ayant était présenté par l’agence : 12 mois

Inconvénients :

Plus sécurisé par son investissement, les inconvénients seront bien moins importants.

Risque pour le propriétaire vendeur de confier son bien à la vente à une seule agence dans l’hypothèse ou cette dernière ne serait pas honnête ou professionnelle.
Toucher une clientèle moins large, encore que cet argument n’est pas réellement valable du fait du comportement du consommateur qui se renseigne et visite partout avant d’acheter.



Avantages :

Une bonne communication produit. Non soumis à la concurrence des autres professionnels de l’immobilier, la communication sera plus ouverte avec photos sur l’affiche vitrine, sur l’affiche internet, et parution dans les journaux, avec ponctuellement des actions spécifiques sur le produit, etc.

Une bonne motivation commerciale. L’agent immobilier ou ces négociateurs, se sentirons plus motivés (forte probabilité de vente et donc de rémunération avec dans le moins bon des cas 50% de la rémunération si le propriétaire vend directement) et impliqués (relation contractuelle de confiance).

Plus de temps de travail produit : Produit étant dans une seule agence immobilière, l’estimation, élément essentiel à une vente réussit, aura tout intérêt à être bien faite. En passant du temps dès le départ et en engageant sa crédibilité L’agent immobilier ou le négociateur connaîtra bien le produit. La durée minimale incompressible étant de 3 mois, il aura tout intérêt à visiter le bien, de même que ces collègues de travail, plus motivés par le mandat accord.

Plus de transparence, plus de professionnalisme : Face à moins « d’insécurité », le comportement sera d’essayer de vendre certes vite mais pas au détriment du prix qu’il aura lui-même estimé. Les offres d’achats seront transmises et défendues mais avec beaucoup plus de sérénité et de transparence. L’intérêt du vendeur sera donc préservé non seulement en matière de prix mais lors de la signature du compromis de vente. La concurrence limité au marché de particulier, laisse un espace beaucoup plus grand dans les faits au professionnalisme et génère des comportements commerciaux beaucoup moins « agressifs », laissant plus de temps aux clients pour réfléchir dans un contexte sans tension propice à la vente.

Plus de conflit. L’argumentation commerciale visant normalement à vendre ne se transforme plus en une argumentation commerciale visant à ce que le produit ne soit pas vendu par un autre agent immobilier puisqu’il n’y en a pas ou directement par le propriétaire puisque se dernier reste redevable de 50% de la commission inscrite au mandat. Les répercutions sont bien évidemment positive pour la vente et empêche les conflits puisque les intérêt sont communs.

Pouvoir vendre soit même.